DELICIAE MUSICAE

La musique baroque en Angleterre au XVIIe siècle

Marina Venant  : soprano

Hélène Tisserand : flûtes à bec, voix

Agustina Meroño : viole de gambe

Wanda Kozyra : archiluth, guitare baroque

Esteban Gallegos : clavecin

La vie musicale en Angleterre au XVIIe siècle est illustrée par des savoureuses descriptions dans le journal de Samuel Pepys qui écrit en 1667 «Je leur offris un bon dîner, un pâté de venaison et de la volaille et après (..) nous avons joué , lui du théorbe, M.César du luth français et moi de la viole» et encore; «le bal commença et dura pendant une heure ou deux. Puis on chanta plusieurs airs (...) Harris chanta sa chanson irlandaise, la plus étrange qui soit et la plus jolie que je l'ai entendu chanter».

Ces chansons, œuvres des compositeurs divers (anonymes, Banister, Daniel Purcell) étaient éditées dans des recueils par John Playford. Parés des titres alléchants comme «Deliciae Musicae» ou encore «The Banquet of Musick», ils témoignent de la richesse du foyer artistique londonien. Des nombreux airs proviennent des Masques et sont liés au théâtre. Scottish tunes et airs irlandais illustrent le goût des contemporains pour la couleur locale. On se plait à improviser également aux instruments des variations jubilatoires sur le thème de la Gamba, Packington's Pound ou encore Greensleves.

Au XVIIIe siècle la musique anglaise a connu un essor considerable. Les genre de concerto connait ses lettres de noblesse, l'opéra est omniprésent et un nouveau genre musical voit le jour sous l'impulsion du poète John Gay : The Beggar's Opera. Cette oeuvre met en scène des "marginaux", mêlant de manière subtile à l'intrigue une satire des mœurs politiques de l'époque. Les airs sont tirés du répertoire populaire de chansons (notamment toujours le fameux greensleves) et des œuvres connues de compositeurs comme Haendel. John Pepusch les harmonise et écrit l'ouverturepour cette œuvre satirique qui connut un succès énorme. Pepusch écrivit également des œuvres instrumentales des masques et des cantates profanes mais le succès du Beggar's Opera a occulté le reste de l'oeuvre de ce compositeur dont on redécouvre peu à peu la valeur. William Corbett, compositeur et violoniste, se consacre à la musique instrumentale (concertos, sonates) et travaille dans les orchestre londonniens en tant que chef et instrumentiste. .William Boyce est plus polyvalent et s'illustre aussi bien dans les genres sacrés que profanes. Compositeur de la Chapelle Royale, il est également l'auteur d'un recueil de chansons Lyra Britannica, et de musique de scène pour des pièces de théâtre dont vous pouvez apprécier certaines lors de ce concert.

Oeuvres de Henry Purcell, William Lawes, Robert Johnson, Christopher Simpson, Georg Friedrich Haendel, William Boyce, Carl Friedrich Abel, Charles Dieupart..

 

 

 
French (Fr)Polish (Poland)